ALL+, 27 000 boîtes en aluminium recyclées pour le mobilier urbain de la ville de Parme - Press Agency - Ergo Online

ALL+, 27 000 boîtes en aluminium recyclées pour le mobilier urbain de la ville de Parme

Ajoutée Ameublement , ALL+, Extérieur , Projets & Evénements mardi, 13 janvier 2015

Tags: ALL+ | aluminium | bench | environmentally-friendly | Loco | Parma | urban furniture

Connue comme le « petit Paris », emblème de musique et d'art, de la gastronomie et du savoir-vivre, Parme est une petite ville italienne au charme fou.

Sa spectaculaire Piazza Garibaldi au cœur de la ville vient d'être équipée de six nouveaux bancs en aluminium de la collection Loco que ALL+ a réalisés en utilisant l'aluminium issu du recyclage de 27 000 boîtes en aluminium : une opération symbolique qui souligne le potentiel écologique de l'aluminium et l’attention accordée à l'environnement qui caractérise depuis toujours l'entreprise saint-marinaise.

D'un point de vue chromatique, les bancs se marient à la perfection avec les lampadaires de la place. Deux bancs sans dossier ont été placés du côté de l'Hôtel de Ville. Sur les quatre autres avec dossier, deux sont doubles et permettent d'admirer aussi bien la place que l'église San Pietro.

 « Le projet – fait remarquer l'architecte Dario Naddeo, responsable du service mobilier urbain de la ville – a été concordé avec la Direction générale du patrimoine artistique, ce qui signifie qu'il a été particulièrement fignolé. Et par ailleurs, il convient de considérer la valeur ajoutée symbolique apportée par le fait que chaque banc a été réalisé à partir du recyclage de 4 500 boîtes en aluminium ». Les bancs fournis à titre gracieux resteront en place pendant six mois, au terme desquels la municipalité pourra décider de les acheter ou de les rendre.

L'opération a été fortement voulue par le maire de Parme Federico Pizzarotti : « Dans le cadre de notre programme d'investissement trisannuel - indique Pizzarotti - nous avons dévolu 200 000 euros par an pour le mobilier urbain afin d'améliorer l'aspect de la ville et rendre le centre historique plus accueillant. C'est dans ce cadre que s'inscrit l'installation des bancs sur les places, afin de permettre aux habitants et aux touristes de s'y attarder librement et de se réapproprier les espaces collectifs, sans être obligés de s'asseoir aux terrasses des bars ou sur les marches des monuments ».